Wavestone recrute 1 000 consultants

Wavestone recrute 1 000 consultants et renforce ses politiques RH et RSE pour attirer les meilleurs talents

En cette rentrée 2022, Wavestone poursuit son plan de recrutement, afin de soutenir ses ambitions et franchir le cap des 750M€ de chiffre d’affaires d’ici 2025. Le cabinet, qui avait déjà réalisé plus de 1 000 recrutements l’an passé, est à la recherche cette année encore de près de 1 000 nouveaux collaborateurs en CDI dont une centaine aux Etats-Unis et au Royaume Uni. Les postes à pourvoir sont ouverts aux diplômés des grandes écoles d’ingénieurs, de management et universités. Le cabinet prévoit en outre d’intégrer 450 stagiaires et alternants, dans un objectif de pré-embauche.

Dans un contexte de « guerre des talents » et de « grande démission » le cabinet mise sur 3 atouts majeurs pour attirer et fidéliser les meilleurs profils :

  • Des parcours sur-mesure et des opportunités de développement plurielles.
  • Une attention soutenue portée à la qualité de vie au travail et à l’équilibre vie professionnelle/vie personnelle.
  • Une démarche de conseil responsable.

Un accompagnement personnalisé de chaque consultant

Celle nouvelle vague de recrutements intervient dans un contexte de « guerre des talents » encore accentuée par un marché du conseil qui prévoit une croissance de ses effectifs de 10% sur 2022[1]. Pour tirer son épingle du jeu le cabinet, 1er de sa catégorie au palmarès Great Place to Work en France et 4ème en Europe, a mis en place plusieurs mesures pour continuer de faire progresser la qualité de son environnement de travail.

« Nous sommes engagés dans une démarche visant à améliorer et enrichir en continu nos dispositifs RH, dont nous mesurons les effets chaque année via l’enquête Great Place to Work®. Cette approche de long terme doit nous permettre de progresser dans le recrutement, l’intégration, la formation, le management et le développement des collaborateurs. Nous avons d’ailleurs placé la formation au cœur de notre plan stratégique 2025, qui ambitionne de faire de Wavestone à moyen terme la meilleure école de formation pour nos consultants. », déclare Fanny Rouhet, Directrice du Développement RH de Wavestone.

A l’opposé de la démarche « up or out » généralement pratiquée dans le conseil, chaque collaborateur bénéficie d’un accompagnement personnalisé pour la gestion de sa carrière. Cette mission incombe aux 500 Career Development Managers qui soutiennent, dans la durée, les collaborateurs dans leur développement. Les parcours de carrière « Wavestone Horizon » offrent à chacun la possibilité d’évoluer le plus vite possible en fonction de son potentiel et de ses appétences. Des parcours qui peuvent être pluriels grâce aux opportunités de mobilité interne qui permettent de diversifier ses expertises en changeant de practice, de travailler dans un nouveau pays ou même de changer de métier. Certains collaborateurs désireux de s’engager dans l’entreprenariat peuvent également concrétiser leurs projets au sein de Wavestone, que ce soit grâce à un temps partiel ou encore grâce à la plate-forme Shake’up qui héberge des starts-ups. Les missions internes ou les missions pro-bono sont aussi un levier pour enrichir l’expérience des collaborateurs du cabinet et développer de nouvelles compétences, à temps plein ou à temps partiel.

Le Smart Working : repenser l’organisation du travail pour répondre aux attentes des collaborateurs

Le cabinet associe très fortement ses collaborateurs aux réflexions qui ont trait notamment à l’organisation du travail. C’est pourquoi Wavestone a lancé il y a plus d’un an un projet nommé SmartWorking@Wavestone. Celui-ci s’appuie sur une volonté d’offrir un maximum de flexibilité, dans un contrat de confiance réciproque. Dans ce contexte, hormis les six premiers mois d’intégration, aucun quota de jours de télétravail ou de présence sur site n’est imposé. Chaque collaborateur est le tout premier acteur de la gestion de son temps et de l’organisation de ses activités, tout en veillant à assurer une présence sur site client ou sur site Wavestone autant que nécessaire à la réussite des missions. Bien entendu, et fort des constats tirés de la crise Covid-19, Wavestone a mis en place les gardes fous nécessaires à la préservation de l’équilibre vie professionnelle-vie personnelle de chacun (déconnexion, vigilance des équipes de management, prise de congés régulière, etc.).

L’intégration, a fortiori pour les jeunes diplômés qui représentent une très large part du plan de recrutement du cabinet, est une période clé. Pour réussir ce temps fort, il est essentiel de s’approprier les modes de fonctionnement et les valeurs de Wavestone, de monter en compétence sur les fondamentaux de son métier et de tisser de premiers liens de qualité avec son cercle professionnel de proximité (manager, parrain/ marraine/ responsable de mission/collègues/équipe RH). Raison pour laquelle le cabinet demande aux nouveaux collaborateurs, quel que soit leur contrat (CDI, stage, alternance) et niveau d’expérience de se rendre physiquement sur site entre 2 et 4 jours par semaine au cours des 6 premiers mois.

Le cabinet veille aussi à maintenir un collectif solide qui passe notamment par des interactions et des temps pour se retrouver. Ces interactions en personne sont plus que jamais déterminantes pour créer des relations durables, des dynamiques d’équipe efficaces, maintenir la capacité d’innovation et d’intelligence collective du cabinet. Les rituels déjà installés de longue date chez Wavestone demeurent un atout pour rythmer la vie des équipes de moments de convivialité. La participation active de chacun est ainsi attendue lors des évènements formels et informels. Enfin, le « bureau » Wavestone de demain sera avant tout un lieu de vie : des espaces de travail pluriels, répondant à nos nouveaux besoins. Ils seront pensés pour favoriser la convivialité, faciliter les interactions, soutenir les coopérations et nourrir le sentiment d’appartenance à l’entreprise.

Le « conseil responsable » au cœur de la stratégie de Wavestone

Persuadé que les cabinets de conseil ont un rôle à jouer pour répondre aux grands enjeux sociaux et environnementaux de la société, Wavestone a intégré à sa proposition de valeur une démarche de conseil responsable. Illustrant sa volonté de placer la RSE au cœur de son activité de conseil, le cabinet a déployé dans cette optique 37 projets majeurs pour ses clients, soit sept fois plus que durant l’exercice précédent et s’est fixé un objectif de 100 en 2022/23.

A titre d’exemple, le cabinet a mené les projets suivants : identification d’actions visant à maîtriser et réduire l’empreinte environnementale du SI pour un acteur de la fonction publique, intégration d’un critère « mesure d’empreinte carbone lors de la phase de fabrication » dans le processus de sélection du futur fournisseur de matériel informatique pour un grand groupe bancaire, mesure des émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au transport dans la comparaison des scénarios d’évolution du réseau de distribution pour un acteur de la distribution.

Cette démarche permet aux consultants de proposer et mettre en place pour leurs clients des actions concrètes et mesurables pour aller vers une performance plus durable. Des actions de sensibilisation ont d’ailleurs été menées sur l’exercice 2021/22 et auront vocation à s’intensifier en 2022/23 avec pour cible de former 100% des collaborateurs à cette démarche.

« Aujourd’hui plus que jamais, nous devons nous assurer que les missions que nous portons sont en cohérence avec nos valeurs. Notre métier nous offre une position privilégiée pour impulser une transformation positive des entreprises, nous devons nous en saisir. Cela permet aux collaborateurs de monter en compétence tout en effectuant des missions qui ont du sens pour eux et pour nous. C’est uniquement en apportant du sens que nous pourrons faire la différence dans le contexte tendu de guerre des talents. », conclut Fanny Rouhet.

[1] Le marché du conseil en France 2021– 2022, Syntec Conseil : https://syntec-conseil.fr/actualites/le-marche-du-conseil-en-france-2021-2022/

Wavestone en quelques chiffres :

Un CA de 470,1ME en 2021/22, soit une croissance de 13 %.
Une présence dans 9 pays des continents européen, nord-américain et asiatique.
+ de 3 700 collaborateurs.
1er au classement Great Place to Work 2022 France, 4ème au classement européen

Retrouvez dans cette page de Veille le Guide des pratiques innovantes ( parfois surprenantes ) en matière de recrutement … Trouvez l’inspiration / Testez … et avancez !

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 1 Average: 5]