Prizz Télécom et Prizz Infra ouvrent 20 postes de tireurs-soudeurs sur la région Île-de-France pour accélérer l’extension de leurs réseaux fibre optique

Nouvel acteur dans l’univers de la fibre optique, Prizz Télécom, filiale du groupe Infra-Corp, propose aux opérateurs du marché, au travers de ses infrastructures, près de 2 500 kilomètres de réseau sur Paris et la petite couronne. La jeune entreprise conjugue déjà une solide expertise et se déploie sur un mode start-up agile, inventif et compétitif. Pour étendre son réseau et raccorder toujours plus de clients-entreprises à ses infrastructures existantes, Prizz Télécom recherche aujourd’hui ses futurs tireurs-soudeurs. Une proposition qui intéressera tous ceux qui cherchent à découvrir un métier aux technologies de pointe, en tension, méconnu et pour lequel peu de formations professionnelles existent.

Une politique de formation et d’encadrement poussée

Considéré comme « le chantier du siècle », le déploiement de la fibre optique dans l’Hexagone a fortement accéléré ces dernières années. L’objectif de généraliser cette technologie à l’horizon 2025 nécessite un renforcement des effectifs sur l’ensemble du territoire. À l’instar des 13 000 entreprises en charge de ce projet colossal, Prizz Télécom est confronté à une pénurie endémique de main-d’œuvre.

Aujourd’hui, la jeune entreprise emploie déjà une trentaine de techniciens et recrute 20 tireurs-soudeurs pour répondre à une croissance exponentielle. Prizz Télécom ambitionne de créer 100 km de réseau de fibre optique supplémentaire chaque année. En parallèle, elle doit gérer des centaines de raccordements chaque mois et disposer d’équipes de maintenance en mesure d’intervenir rapidement sur le réseau en cas de problème, afin de rétablir la disponibilité dans les meilleurs délais.

C’est pourquoi, cet opérateur d’opérateurs accueille les profils sans distinction d’âge, de sexe ou d’origine et les forme dans son atelier de Verrière-les-Buissons dans l’Essonne. Après une formation théorique de 3 semaines, place à la formation pratique, sur le terrain, encadrée par ses tireurs-soudeurs référents. Si ce métier est accessible à des personnes sans qualification préalable, il nécessite toutefois d’être méticuleux et précis.

Rendre le métier plus attractif

Le métier de tireur-soudeur se pratique exclusivement en extérieur. Il consiste à tirer la fibre dans des fourreaux, entre les différentes chambres qui hébergent les répartiteurs de fibre optique, puis à la souder pour raccorder les commerces et habitations avoisinants.

Les tireurs-soudeurs de Prizz Télécom bénéficient de ce qui se fait de mieux en matière de technologie, puisqu’ils travaillent avec des soudeuses de dernière génération. Sur un marché où les opérateurs traditionnels font majoritairement appel à des sous-traitants, Prizz Télécom adopte une attitude responsable et se distingue en recrutant l’ensemble de ses collaborateurs en CDI, en insistant sur la formation ainsi qu’en leur offrant de fortes garanties au travers de sa politique de prévention des risques professionnels. Pour ce faire, un Responsable QSE (qualité, sécurité, environnement) a pour mission de déployer les moyens humains, matériels et financiers dédiés à la stratégie QSE de la société. Un plan de prévention de sécurité a d’ailleurs été soumis puis validé par l’organisme indépendant Bureau Veritas. Le responsable QSE organise également des formations pour le personnel et s’assure de la conformité des activités sur site.

 

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 1 Average: 5]
Posted on