La tech à l’heure de “La Grande Démission” : comment retenir ses salariés ?

Paris, le 30 novembre 2021 — “La Grande Démission”, amorcée aux États-Unis début 2021 atteint des records au quatrième trimestre 2021. À l’échelle mondiale, des entreprises de tous secteurs sont confrontées à une augmentation massive des démissions, et le phénomène s’accélère dans la tech. 72% des salariés occupant des postes dans la tech / l’IT envisageraient de quitter leur emploi dans les 12 prochains mois*. Quelles stratégies adopter pour retenir ses salariés ? CodinGame, la plate-forme de recrutement de développeurs, révèle les attentes des salariés et explique comment rétention doit rimer avec expérience employé.

 

 

Pourquoi les développeurs quittent-ils leur emploi et que recherchent-ils ?

 

Les salariés de la tech ont modifié leur rapport au travail. La pandémie a mis en lumière leurs aspirations réelles, et ils ne souhaitent plus faire de compromis pour rester dans un emploi qui ne leur convient plus.

 

Face à ces vagues de départs, les employeurs de la tech sont appelés à se pencher davantage sur les raisons de l’insatisfaction de leurs salariés. Pour Frédéric Desmoulins, CEO de CodinGame, “il est devenu incontournable pour les employeurs de prendre sérieusement en considération les attentes de leurs salariés s’ils souhaitent espérer les retenir. Nous avons observé qu’il existe un décalage probant entre ce que veulent les développeurs et ce que leur offre leur entreprise”.

 

L’enquête 2021 de CodinGame a fait ressortir que les trois principaux critères que recherchent les développeurs dans une nouvelle opportunité d’emploi sont : 1) les challenges techniques, 2) la flexibilité et l’équilibre vie personnelle / vie professionnelle, 3) le salaire.

 

Pourtant, seuls 6,9% des employeurs interrogés pensent que l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée est un facteur décisif. De la même manière, les employeurs sont nombreux à penser que le salaire est plus important que la flexibilité.

 

Enfin, le télétravail semble s’imposer comme critère déterminant pour les salariés de la tech. CodinGame souligne que 67 % des développeurs déclarent préférer travailler à distance, que ce soit à temps plein ou de manière “hybride” quelques jours par semaine.

 

 

 

 

Améliorer l’expérience employé pour retenir les développeurs

 

L’expérience employé est aujourd’hui au centre des débats. Pour Frédéric Desmoulins, “Il est important que les entreprises se préoccupent autant de leurs salariés déjà en poste que de ceux qu’ils souhaitent recruter”.

 

Si elles veulent retenir leurs salariés, les entreprises de la tech doivent être attentives à leur besoin de flexibilité, et ne pas retirer les options de télétravail proposées pendant les périodes de confinement.

 

D’autre part, les développeurs sont aussi très sensibles aux opportunités d’avancement et de formation proposées par leur employeur. Ce dernier doit jouer son rôle pour les aider à acquérir de nouvelles compétences (IA et Machine Learning, pratiques DevOps, data engineering, etc) pour faire face aux évolutions technologiques qui s’accélèrent.

 

La marque employeur et les valeurs de l’entreprise sont aussi devenues un facteur majeur de rétention dans la tech : 60 % des développeurs se déclarent prêts à quitter leur entreprise actuelle, ou décliner une offre d’emploi, en cas de non-alignement avec leurs propres valeurs.

 

Enfin, les entreprises doivent innover en matière d’engagement des salariés. Pour consolider les liens dans leurs équipes tech, parfois fragilisés par l’adoption massive du télétravail, elles peuvent opter pour des activités de team building en ligne autour du code comme les Coding Escapes pour rompre l’isolement, promouvoir un ADN technophile et renforcer la collaboration en interne.

 

 

Le turnover et les tensions sur le marché de l’emploi s’accélèrent dans la tech

 

Dans une période économique incertaine et face à des changements structurels dans le monde du travail, les salariés du secteur informatique sont désormais considérés comme incontournables pour continuer de faire fonctionner les organisations digitalisées.

 

L’augmentation du travail à distance et les besoins en sécurisation des infrastructures Cloud ont conduit à l’explosion de la demande de profils experts dans l’automatisation, la cybersécurité, la data science et l’IA. Ainsi, dans son enquête 2021, CodinGame soulignait que les professionnels RH déclaraient avoir le plus de difficultés à recruter des profils DevOps, le n°1 des métiers recherchés dans la tech. La reprise des recrutements en 2021 a également accentué les tensions sur le marché de l’emploi. L’étude CodinGame montre que les développeurs estiment qu’il est très facile pour eux de pouvoir changer de poste, avec un indice de confiance à 7 sur 10.

 

*Source: étude TalentLMS et Workable de septembre 2021 auprès de 1100 salariés américains des secteurs tech / IT / logiciel.

À PROPOS DE CODINGAME

CodinGame est à la fois une plateforme gamifiée où plus de 2 millions de passionnés de code perfectionnent gratuitement leurs compétences à travers le jeu, et une suite logicielle de référence sur le marché du recrutement de développeurs. Les entreprises qui cherchent à recruter et à retenir des programmeurs qualifiés se tournent vers la solution CodinGame for Work pour identifier des talents, évaluer les compétences des candidats via des tests techniques objectifs et concrets, et fidéliser leurs équipes tech grâce à des activités de team building exclusives comme Coding Escape. Parmi les 1000 clients internationaux de CodinGame figurent Nasdaq, Electronic Arts, Samsung ou Facebook. Visitez www.codingame.com/work pour plus d’informations. CodinGame est une entreprise du groupe CoderPad.

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 0 Average: 0]
Posted on