Avec 65 postes à pourvoir sur des métiers dans le secteur de l’industrie, Kingspan Bacacier s’engage dans la réindustrialisation du territoire

Kingspan Bacacier, leader mondial de la production de panneaux sandwichs pour l’isolation des bâtiments, annonce la création d’une soixantaine d’emplois en région Auvergne-Rhône-Alpes dans les métiers du secteur de l’industrie. Alors que le nombre d’offres d’emplois avait déjà fortement augmenté (+ 15%) ces dernières années, passant de 500 employés en 2019 à 590 fin 2021, Kingspan Bacacier lance une nouvelle campagne de recrutement. Une annonce qui intervient alors que le gouvernement souhaite favoriser une politique en faveur de la réindustrialisation et de l’attractivité de la France.

 

Kingspan Bacacier accélère sa croissance avec le déploiement d’un complexe ultra moderne à Riom (Puy-de-Dôme), baptisé le « Village Kingspan Bacacier », présenté́ comme le futur centre d’innovation français au service de l’enveloppe du bâtiment durable, qui accueillera dès 2023, en plus des lignes de profilage, de nouvelles lignes de production de pannes et panneaux sandwich isolants à très hautes performances, destinés aux marchés français et européens. Cela s’accompagne de la mise en place d’un centre logistique conséquent afin de répondre au mieux aux attentes du marché.

 

Ce projet, qui représente un investissement global de 70 millions d’euros, permettra de créer 65 emplois non délocalisables pour l’industrie française.

 

« Depuis son implantation en France en 2009, Kingspan affiche sa volonté de s’inscrire dans une véritable démarche de réindustrialisation. Avec l’implantation du « Village Kingspan Bacacier » – nouveau centre de conception, production et logistique de 10 hectares – Kingspan enclenche une nouvelle étape de développement. Le site réunira 250 personnes dont 65 créations d’emplois. Nous avons aujourd’hui besoin de collaborateurs polyvalents, rigoureux et dotés d’un fort esprit d’équipe, pour venir accompagner cette croissance impulsée par les nouveaux produits et marchés à venir. » annonce Cedric Bruge, Président du groupe Kingspan Bacacier

 

Un fort besoin de recrutements dans les métiers de maintenance, automatisation, R&D et production

Dès novembre, Kingspan Bacacier enclenche un plan de création d’une soixantaine d’emplois dont une vingtaine liée au commerce et répartis sur la France entière. Rattachés à 12 métiers différents (maintenance, planification, automatisation, R&D, production, logistique, environnement, commerce, qualité, RH, finance, management), les postes créés pourront intéresser des profils très variés.  Ils viendront s’additionner aux 590 collaborateurs déjà en poste chez Kingspan Bacacier.

 

Un plan de formation et de mobilité

Kingspan Bacacier met en avant de nombreux outils pour accompagner la mobilité de ses collaborateurs, que ce soit au sein du groupe avec des perspectives de mobilité fonctionnelle et de prise de responsabilité, ou géographique grâce à sa forte implantation territoriale. La société propose également des formations aux métiers spécifiques et de sécurité.

Le groupe Kingspan Bacacier réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires total de 290 millions d’euros (Maison de l’étancheur, Bacacier, Dome Solar) et s’impose comme l’un des principaux employeurs régionaux en Auvergne-Rhône Alpes.

 

Kingspan Bacacier : acteur de la réindustrialisation sur le territoire

À travers son plan de recrutement, Kingspan Bacacier s’engage pleinement dans une démarche de réindustrialisation en France, privilégiant le savoir-faire et l’expertise des entreprises industrielles françaises pour son développement.

Une approche stratégique que Kingspan entend poursuivre et qui lui permet en parallèle d’optimiser sa chaine logistique en développant des circuits courts et de diminuer d’autant l’empreinte carbone de ses activités.

Avec ses 9 filiales réparties sur 33 sites de production en France, Kingspan emploie plus de 1 318 collaborateurs. Le groupe est présent sur l’ensemble des marchés du bâtiment tertiaire (établissements recevant du public, bureaux, logistique, industrie, enseignement, santé, commerce, culture, culte, etc.) et de l’habitat collectif.

 

En plus de sa volonté de réindustrialiser, Kingspan est fortement engagé sur les enjeux environnementaux à travers sa stratégie globale de développement durable « Planet Passionate ». Kingspan souhaite sensibiliser chaque employé et leur permettre de devenir acteur de la lutte contre le changement climatique avec la création de réseaux, boites à outils et propositions d’initiatives locales.

Cedric Bruge, Président du groupe Kingspan Bacacier « Kingspan inscrit son plan de réindustrialisation dans la continuité de celui initié par le groupe Bacacier en 2019 lors du rachat de l’ancien site de la Seita à Riom. Nous tenons à remercier les institutions locales dont le soutien a permis le démarrage de cette aventure humaine et industrielle qui a pour but de redonner vie à ce site de 80 000 m2. »  

Planet Passionate en quelques mots

Concrétisé fin 2019, le programme de développement durable « Planet Passionate » s’étend jusqu’en 2030 et engage le groupe et ses filiales dans un vaste plan d’action portant sur la neutralité carbone, le recours aux énergies renouvelables, l’économie circulaire et la préservation des ressources naturelles en particulier l’eau.

Cette stratégie globale de développement durable sur 10 ans vise à agir sur trois grandes préoccupations mondiales : le changement climatique, la cricularité et la protection de notre milieu naturel.

 

Cliquez pour noter cet article !
[Total: 1 Average: 5]
Posted on